post image

SAMEDI 25 JUIN: RETOUR D’ELOANN!

Un retour de stage imprévu…
Ce samedi 25 juin 2016, comme d’ordinaire le retour de stage d’Eloann est parfaitement organisé.
Jacques, membre de la Cordée bretonne prendra en charge Eloann à la gare de Lyon à Paris à
l’arrivée du train en provenance de Lyon, prévue à 13H01.
Lorsque Jacques arrive à la gare de Lyon, son regard se porte sur le tableau des arrivées, le train de
Eloann est annoncé avec 50 minutes de retard. La correspondance à la gare Montparnasse est à
15H10, avec nécessité de se présenter au service d’accompagnement SNCF 30 minutes auparavant
Jacques se dit que cela va être limite bien que nous ayons un taxi qui nous attend pour nous rendre à
la gare Montparnasse.
Quelques minutes plus tard, le retard annoncé passe de 50 minutes à 1H45, la circulation des trains
est perturbée par des orages entraînant des défauts d’alimentation électrique.
Cette-fois ci, la correspondance pour 15H10 est perdue. Un coup de téléphone avec Lilian, référent
« A CHACUN SON EVEREST » à LYON, permet d’informer sur la situation et de convenir de modifier
les billets de trains pour Rennes ainsi que de prévenir les parents d’Eloann du retard prévisible.
La cordée bretonne gère les formalités à la gare de Lyon, Eloann arrive enfin, il est 14H 45.
Le taxi affrété par A CHACUN SON EVEREST est là, lui aussi s’est spontanément adapté. Les adieux
avec les autres membres du groupe se font sur le quai et nous voici Eloann et moi devenus VIP dans
un superbe taxi avec un chauffeur particulièrement bienveillant.
Eloann n’est pas beaucoup venue à Paris, le chauffeur de taxi dispose d’un peu de temps, et nous
fera faire un détour par l’Ile de la Cité ,Eloann découvre Notre-Dame de Paris, puis l’Hôtel de Ville, un
peu plus loin nous apercevrons Beaubourg, puis nous remontons vers la gare Montparnasse,
découvrant au passage la Sorbonne et le Panthéon.
Nous voici arrivés à la gare Montparnasse, il est 16H, notre train pour Rennes part à 18H10. Un
passage au service assistance de la SNCF nous permet de prendre rendez-vous pour convenir de
notre accès au train à 17H 30.
Nous allons maintenant nous diriger vers une buvette à l’intérieur de la gare. Nous nous y installons
Eloann a très envie d’un « cappucino ». Un baby-foot se trouve tout près de nous, deux jeunes
adolescents commencent une partie, et Eloann spontanément se déplace sur son fauteuil,
s’approche du baby-foot et demande si elle peut jouer. Les deux jeunes l’acceptent immédiatement
et la partie s’engage…
Le voyage est malgré tout bien long pour Eloann, elle ne retrouvera ses parents à Rennes qu’à 20H14
et ne manque pas de me redire qu’elle aura encore deux heures de trajet pour rejoindre Caudan, là
où elle habite.
Enfin, nous sommes pris en charge par l’assistance SNCF et nous voici emmenés en VIP dans la
voiture N°11, en 1ère classe s’il vous plaît.
18H10, le train quitte la gare, nous voici partis pour Rennes sans le moindre souci cette fois.
A mi-parcours, Eloann me demande de l’aider à ouvrir sa valise, elle me fait voir sa médaille,
« LA MEDAILLE DE SON SOMMET »,
puis elle déplie le tee-shirt « A CHACUN SON EVEREST », le met sur elle,
Eloann m’autorisera prendre cette photo, je lui promets de la transmettre à Christine.
20H14, nous arrivons à Rennes, les parents d’Eloann et son petit frère l’attendent sur le quai, c’est le
moment attendu des retrouvailles. Les parents d’Eloann remercient Jacques, on se dit au revoir… Un
petit bisou à Eloann et vive l’OM de Marseille car j’ai oublié de vous dire qu’Eloann est fan de l’O.M.

Eloann Elouann 2

post image

LES ETUDIANTS DE ESI ON S’ENGAGE BIENTÔT SUR LE DÉPART!

Bientôt le départ !…
Et quel départ, du 6/7 au 18/8, les 6 étudiants infirmiers de Rennes, vont rallier Rennes – Budapest sur 3000 kms. En moyenne ils parcourront 80 à 100 kms par jour. Ce week-end a été un des derniers entraînements, le long du canal St Martin, vers Betton et Hédé. Cela permet de tester le matériel, les mollets et le moral ! En cette période de préparation d’examen, c’est aussi une manière de s’aérer…
Le rendez-vous est pris pour le départ, le 6 juillet prochain, avec le soleil !
Pour rappel, tout au long de leur périple, ils récolteront des dons pour financer les stages proposés par “A Chacun Son Everest” aux enfants atteints de cancer. Les dons peuvent aussi être reversés, au titre de ce projet, à La Cordée Bretonne.

Ci-dessous l’article de ESI on s’engage à propos de notre action et de leur motivation:

La Cordée Bretonne est l’antenne régionale de l’association A Chacun son Everest, voici un petit article pour présenter son action auprès des enfants.

A chacun son Everest est une association qui propose des stages pédagogiques et thérapeutiques aux enfants malades.
Les enfants se rejoignent dans une maison à Chamonix, avec un programme personnalisé et adapté à chacun, (randonnées, escalades, chiens de traîneaux etc).

Sont ciblés les enfants, adolescents et jeunes adultes atteint de cancer ou de leucémie, en rémission ou guéris.

L’association fait le parallèle entre les difficultés rencontrées pour conquérir un sommet (la créatrice de l’association a été la 1ere femme , Christine Janin, à gravir le Mt Everest) et celles vécues pour vaincre la maladie et de ce fait, la maladie des enfants est comme leur Everest à surmonter.

La démarche que propose A Chacun Son Everest est de matérialiser l’idée de guérison et de redonner confiance à l’enfant dans ses propres ressources pour guérir de la maladie. Il découvre au cours de son stage des qualités comme le courage, la volonté, l’espoir qui le font passer du statuts d’enfants malade à celui d’enfant conquérant. En atteignant son Everest « il remporte une victoire », change son regard sur lui même et retrouve confiance en son corps et ses capacités. Il sait alors qu’il peut vaincre sa maladie car il ressort plus fort de son succès.

L’idée de cette association est belle, car elle se concentre sur les envies, les émotions de l’enfant, l’aide, l’accompagnement pour que les enfants puissent le temps d’une semaine oublier la maladie. C’est une association qui offre un « traitement » différent de celui proposé à l’hôpital, en revalorisant les capacités de chacun on offre aux enfants une nouvelle énergie, un nouvel espoir pour vaincre la maladie.

Cette association est une bonne illustration du prendre soin. Elle ne se limite pas à traiter une maladie, mais elle prend en comptes les dimensions psycho-sociales de l’enfant qui peut, peut-être, retrouver à travers son séjour l’innocence souvent perdue dans son dur combat.

 

post image

MERCI LE CELTIC CPB RACING 35 ET L’USINE MAILOU DE CHATEAUBOURG…

Et voilà, les doudous sont arrivés dans le service hémato. Petit nettoyage de rigueur avant remise aux enfants hospitalisés en oncologie. De gros câlins en perspectives …..

 

Merci encore au Celtic CPB Racing 35 et à l’usine Maïlou de ChateaubourgCELTIC CPB

post image

LES ÉLÈVES INFIRMIERS PRÉSENTENT LEUR PROJET A L’HÔPITAL SUD

Voilà, l’aventure avance pour nos élèves infirmiers de : ESI on s’engage. Avant leur départ prévu le 06 Juillet, elles sont venues présenter à l’éducatrice du service hémato le cahier de liaison qui permettra aux enfants hospitalisés de suivre tout au long de leur périple Rennes Budapest en vélo ces futurs infirmiers. Ils  enverront régulièrement des photos afin que les enfants retracent à leur façon le voyage. Dans le service, un tracé de leur parcours sera affiché avec des images des principales grandes villes traversées et des bornes kilométriques, ils pourront alors faire avancer le vélo fictif au fur et à mesure…..

Pendant ce temps,  l’équipe d’ESI on s’engage récoltera des fonds et parlera de « La cordée bretonne » tout au long de leur 3000 Km

 

Bon courage à eux et nous les suivrons également dans nos coeurs

DSC00011 DSC00013

Association La Cordée Bretonne
35200 Rennes